#𝐂𝐮𝐥𝐭𝐮𝐫𝐞: 𝐃é𝐬𝐚𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐚𝐮 𝐂𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐜𝐮𝐥𝐭𝐮𝐫𝐞𝐥 𝐊𝐨𝐮𝐥𝐬𝐲 𝐋𝐚𝐦𝐤𝐨

À quelques jours du baccalaurĂŠat et de la colonie de vacances annuelle, le 𝐂𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐜𝐮𝐥𝐭𝐮𝐫𝐞𝐥 𝐊𝐨𝐮𝐥𝐬𝐲 𝐋𝐚𝐦𝐤𝐨 fait face Ă  une situation dĂŠvastatrice. Après les violentes intempĂŠries qui ont frappĂŠ N’DjamĂŠna ce week-end, la structure gĂŠrĂŠe par la compagnie thÊâtrale Hadre Dounia a subi d’importants dommages matĂŠriels.

VĂŠritable pilier ĂŠducatif et culturel du 7e arrondissement, le Centre Koulsy Lamko s’est toujours distinguĂŠ par son engagement auprès des jeunes. Depuis 6 ans, il propose un large ĂŠventail d’activitĂŠs gratuites : soutien scolaire pour les ĂŠlèves de terminale, colonies de vacances, formations en informatique et en entrepreneuriat, ateliers de couture, etc. Autant d’initiatives visant Ă  offrir aux plus dĂŠmunis des opportunitĂŠs d’ĂŠpanouissement.

Malheureusement, la pluie et le vent violent de ce samedi 1er juin ont ravagÊ les infrastructures du centre. La toiture du hangar abritant les salles de classe et les espaces culturels a ÊtÊ entièrement dÊtruite, emportant avec elle le podium et le mobilier. Une catastrophe qui met gravement en pÊril la poursuite des activitÊs.

Face Ă  cette situation d’urgence, 𝐥𝐞 𝐝𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐚𝐫𝐭𝐢𝐬𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐚𝐠𝐧𝐢𝐞 𝐇𝐚𝐝𝐫𝐞 𝐃𝐨𝐮𝐧𝐢𝐚, 𝐉𝐞𝐚𝐧 𝐊𝐞𝐯𝐢𝐧 𝐍𝐠𝐚𝐧𝐠𝐧𝐨𝐝𝐣𝐢,lance un appel Ă  l’aide. Sans soutien financier du gouvernement, le Centre culturel Koulsy Lamko a besoin du gĂŠnĂŠreux concours de donateurs et d’organisations philanthropiques pour se relever et continuer Ă  remplir sa mission auprès de la jeunesse tchadienne.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiĂŠe. Les champs obligatoires sont indiquĂŠs avec *